Billy the Kid, oeuvres complètes

« Je connaissais intimement ces deux hommes.

Il y avait du bon et du mauvais

chez Billy the Kid

et du mauvais et du bon

chez Pat Garrett. »

Parmi les figures légendaires de l’Ouest américain, William Bonney se taille une part inversement proportionnelle à la brièveté de sa vie. Mort à 21 ans, Billy the Kid tient sa place parmi ces personnalités, criminels notoires dans la réalité, et pourtant héros tragique aux yeux de la postérité. Mais comme tout le monde le sait, la postérité fait montre d’aveuglement, et puis lorsque la légende paraît plus attrayante, on l’imprime.

De Michael Ondaatje, je n’ai jamais rien lu. Certes, comme beaucoup, je n’ai pas échappé au Patient anglais, adaptation de son roman L’Homme flambé. Aussi, c’est un peu à l’aveuglette, sans a priori, que je me suis aventuré dans ce court livre tenant plus de la fable poétique que de la fiction romanesque. Le sous-titre aurait dû me mettre la puce à l’oreille…

Billy the Kid, œuvres complètes, sous-titré Poèmes du Gaucher, s’inspire de la fin de la vie de William Bonney. Il s’agit d’une variation très libre, un peu à la manière du film de Sam Peckinpah Pat Garrett et Billy the Kid (à voir et revoir ; à chaque fois, les larmes me montent aux yeux), où les faits se mêlent à des visions métaphoriques, teintées d’onirisme et de fantasme. Des courtes séquences contemplatives, assorties de quelques photos d’époque, où la légende et l’imagination entrent en résonance avec les souvenirs d’une poignée d’acteurs des événements et des données plus factuelles (des dates, le nombre des tués et leur identité). Bref, voici un objet littéraire non identifié où l’auteur efface progressivement la légende pour tenter de transmettre les sentiments de ses principaux protagonistes.

Au cours de ce vagabondage textuel apte à réveiller la mélancolie, Michael Ondaatje dessine également le portrait du shérif Pat Garrett, alter-ego du Kid. Son ami supposé (sur ce point aucune source n’est fiable) et son assassin attesté, après une longue traque à travers tout le Nouveau-Mexique. Un acte pour lequel le shérif de Lincoln se justifie, entre autre chose, dans son ouvrage The Authentic Life of Billy The Kid, une des principales sources de la légende du Kid (je renvoie les éventuels curieux au compte rendu de l’indispensable Nébal).

Le résultat de tout cela apparaît incontestablement insolite, un tantinet perturbant, mais pas dénué de quelques moments de grâce. Pourtant sur la durée, j’avoue avoir traversé de grands moments de solitude, pas lonesome mais presque, tournant les pages avec le sentiment de demeurer étranger à la prose de l’auteur.

On comprendra donc pourquoi j’ajoute cet ouvrage à ma liste de rendez-vous manqués. Un échec de lecture dont certaines pages imprègnent cependant encore ma mémoire. Comme quoi, tout n’est pas perdu.

OndaatjeBilly the Kid, œuvres complètesPoèmes du Gaucher (The Collected Works of Billy the Kid, 1981) de Michael Ondaatje – rééditions Points, 2007 (livre traduit de l’anglais [Canada] par Michel Lederer)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s