Recension BD

Comme on n’est pas sectaire, voici une petite parenthèse consacrée aux images qui ne bougent pas, autrement dit la bande dessinée.

Je ne pense pas avoir fait part de mon adoration pour Mike Mignola, sans doute plus connu sous nos longitudes comme le créateur de Hellboy, et dont on a pu goûter l’adaptation de Guillermo del Toro au cinéma. L’actualité lui a été favorable dans nos contrées puisque pas moins de quatre albums, où il figure au sommaire, sont parus récemment dans l’Hexagone. A tout seigneur (des mouches) tout honneur, commençons par le démon cornu.

HBYBPRD-4-PG-04Hellboy & BPRD 1952 tient à la fois du spin off et de la préquelle. On y retrouve la créature de l’enfer pendant sa jeunesse, à l’époque où il y faisait ses premières armes aux côtés d’agents plus expérimentés du Bureau de recherche et de défense sur le paranormal. Pour cette mission, il doit traquer une menace surnaturelle au sein d’une forteresse portugaise du XVe siècle. De quoi éprouver son sale caractère et son esprit rebelle, surtout que l’équipe comporte un traître. Si le scénario de Mike Mignola et John Arcudi ne brille pas par son extrême originalité, il n’en demeure pas moins efficace. Avec ses surhommes nazis et son savant fou, Hellboy & BPRD 1952 se révèle un récit rondement mené et fort honnêtement dessiné par Alex Maleev.

aliensAvec Aliens Absolution, Mike Mignola himself œuvre au pinceau et cela se ressent immédiatement. Dans cette incursion dans la franchise Alien, le dessinateur américain tire bellement son épingle du jeu. Scénarisé par Dave Gibbons, excusez du peu, Aliens Absolution raconte le chemin de croix vécu par le seul survivant du Nova Maru, un cargo chargé d’une bien encombrante cargaison. Voilà Selkirk, le rescapée, contraint d’accomplir un long périple au milieu d’une faune et un flore hostile, avec quelques aliens échappés du Nova Maru pour pimenter le tout. Je l’ai déjà dit, le trait de Mignola convient idéalement à ce récit viscéral hanté par la culpabilité et la foi. Une bien belle réussite à ne pas rater, surtout si l’on a fait l’impasse sur sa précédente édition, il y a 10 ans, sous le titre Salvation. (Trois versions différentes sont disponibles, dont deux très limitées, notamment l’édition RAW)

PlancheA_280252La Malédiction qui s’abattit sur Gotham est issu de la collection Elseworlds des éditions DC Comics. Il s’agir d’un crossover autour du héros masqué, dessiné à l’origine par Bob Kane, et du mythe de Cthulhu. Si le panthéon de Lovecraft est plus suggéré que nommé, la parenté paraît trop évidente pour que l’on puisse l’ignorer. L’aspect rétro de Gotham dans les années 1920 n’est pas déplaisant sous le pinceau de Troy Nixey, même si certaines planches manquent d’audace et de tranchant. En tout cas, l’époque permet de bannir tous les gadgets fâcheux que l’on associe trop souvent à l’homme chauve-souris. Hélas, j’avoue que l’histoire ne m’a pas plus convaincu que cela. A ma décharge, je ne prise guère les aventures du super-héros. Fort heureusement, l’album comporte aussi une courte histoire intitulée Sanctuaire, entièrement dessinée par Mike Mignola, qui justifie à elle seule l’achat de celui-ci.

frankensteinAutre crossover pour terminer, Frankenstein Underground. Ce dernier récit rafle sans se forcer toute mon admiration. Variation autour de la créature de Marie Shelley que l’on avait déjà aperçue dans un épisode de Hellboy (pour l’anecdote, dessiné par Richard Corben), Frankenstein Underground met en scène un personnage torturé, éternel bouc émissaire de l’humanité, réprouvé et monstre pourchassé sans cesse par des êtres aux desseins hideux. Très proche de celui de Mignola, le trait de Ben Stenbeck magnifie les aventures du monstre, lui apportant une touche d’humanité. Le récit mêle astucieusement les mythes de la Terre creuse et de l’Hyperborée, avis aux amateurs. Bref, voilà de quoi passer un bon moment, à l’ombre de la littérature populaire et du surnaturel.

hellboy_bprdaliens_absolutionmalédiction_gothamFrankenstein_Underground_Trade

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s