Coupure estivale

Voici venu le temps des aoûtiens, avec ses hordes de vacanciers pullulant sur les plages brûlantes. Fuyant ce fléau très contemporain, le blog yossarian va donc se mettre en pause, le temps de s’aérer les neurones et de se dorer la pilule (et pas l’inverse, bien sûr). Profitez bien, vivez et prospérez (comme disait l’autre) et surtout rendez-vous en septembre, avec plein de compte-rendus d’ores et déjà programmés. Du Eric Plamondon, Michel Embareck, Lucius Shepard, Graham Joyce et j’en passe, histoire de céder au name dropping. De la Fantasy enjouée et mélancolique, du fantastique victorien, du road trip musical triste, du drame et toutes sortes de choses belles et bonnes à découvrir. Mais, patience…

 

2 réflexions au sujet de « Coupure estivale »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s